CAGNES SUR MER - 4 rue Pasqualini

Cannabis & Alcool

alcool cana.jpg

 

 Stop ! Le mot est dit. Face aux effets négatifs liés à la consommation de cannabis ou alcool (impacts sur la santé ou la scolarité, conséquences sur les relations sociales ou encore difficultés financières), vous avez pris une sage décision : celle d’arrêter. Mais bannir le joint ou le verre d'alcool n’est pas chose aisée. Car sitôt la baisse de drogue engagée, divers symptômes liés au manque apparaissent. Anxiété, irritabilité, tristesse… la palette des troubles rencontrés pendant le sevrage est variée et conduit assez souvent à la rechute. Cette dernière peut-elle être évitée ?

  

Une étude menée en 2008 , sur un échantillon composé de près de 500 personnes (âgés entre 18 et 64 ans), a montré que plus de 40% de celles-ci avait connu un des symptômes de manque (ou plus) au moment du sevrage. 
Les symptômes les plus couramment cités sont les envies de fumer ou de boire , l’irritabilité, l’ennui, l’anxiété et les perturbations du sommeil. 

Environ un tiers des personnes a ainsi reconnu avoir recommencé pour soulager ou éviter ces effets. 

 

La plupart des symptômes débute 24 h à 48 h après l’arrêt de consommation atteignent leur maximum d’intensité entre le quatrième et le sixième jour et durent en général entre une et trois semaines. Ces symptômes sont  des entraves au sevrage, de potentielles causes de rechute. Ces symptômes induisent un inconfort, une détresse qui nuisent au fonctionnement de l’individu et l’amène à reprendre afin de les éviter.


C’est pourquoi  je propose un arrêt complet qu'à la quatrième séance , je recommande un accompagnement psychologique afin de soutenir le sujet dans ses efforts de mise en place de son objectif clairement exprimer par son nouveau comportement .

 

Ma prestation permet au cortex frontal de réguler et de transformer l’empreinte de vos émotions d'angoisse  et d'anxiété grâce à la "claire vision émotionnelle" que favorise l'état hypnotique. Si je garantis les moyens de ma thérapie, je ne peux garantir le résultat de l'objectif qui lui prendra place à un rythme qui est propre à chacun des sujets hypnotisés. Celle-ci ou celui-ci percevra l'orientation de ses émotions et de ses sentiments vers l'objectif guidé par des songes et des rêves dans les jours qui suivent la séance.

 

Je suis là pour aider tout au long de la thérapie. En discutant sur les objectifs en début de thérapie, puis en les révisant par la suite, le client finira par afficher un état d'esprit de vainqueur qui lui  permettra de monter sur la première marche du podium et de brandir avec fierté la coupe du champion!

 

 

 




02/11/2015
0 Poster un commentaire